Qui n’a pas d’imagination n’a pas d’ailes.
Mohamed Ali

"Mets tes baskets !"

Où l’on découvre les secrets d’un bon envol.

Illustration Artips

États-Unis, 1962. Phil Knight, coureur de demi-fond, et Bill Bowerman, son entraîneur d’athlétisme, discutent de chaussures. Pour eux, c’est clair, les prix pratiqués par les marques de baskets sont bien trop élevés. Il serait temps de bousculer tout ça ! Qu’à cela ne tienne, les deux hommes vont s’en charger…

Ils commencent par acheter des chaussures dans un pays où le coût de la main-d’œuvre est beaucoup plus faible. Leur choix se porte sur le Japon, loin d’être aussi riche qu’aujourd’hui. Ces chaussures importées, ils les vendent ensuite eux-mêmes, depuis le coffre de leur voiture. Un succès !

La méthode ne les satisfait pas complètement, pourtant. Eux qui connaissent à la perfection les besoins d’un coureur aimeraient concevoir leurs propres baskets. Ils créent donc leur entreprise en 1971. Et pas question de changer la recette qui marche : la chaussure est fabriquée à l’étranger par une main-d'œuvre peu coûteuse. Ils surpassent ainsi leurs concurrents, qui ne parviennent pas à s'aligner sur les prix bas des deux compères.

L’entreprise mondialisée de Knight et Bowerman a ainsi mérité son nom… car ils l’ont appelée Nike, du nom de la déesse ailée grecque de la victoire !

Phil Knight et Bill Bowerman, couverture du livre de Keith Elliot Greenberg, Bill Bowerman & Phil Knight building the Nike Empire, 1994